Les modules de rencontre

Publié le 2 Novembre 2015

Les modules de rencontre

Intervention à Angers.

Une équipe de prévention spécialisée d'Angers va quitter un quartier et désire marquer le coup en proposant un atelier en extérieur ouvert à tous et de créer quelque chose qui dure (un peu) dans le square.

Comme ce square était très nu, j'ai pensé à des constructions pour se poser, jouer, discuter...

Comme d'habitude l'essentiel des matériaux utilisés sont de récupérés, à commencer par les palettes bien sûr.

Bouchons, filets, plastiques de palettes, bouteilles plastiques...Bouchons, filets, plastiques de palettes, bouteilles plastiques...Bouchons, filets, plastiques de palettes, bouteilles plastiques...
Bouchons, filets, plastiques de palettes, bouteilles plastiques...Bouchons, filets, plastiques de palettes, bouteilles plastiques...Bouchons, filets, plastiques de palettes, bouteilles plastiques...

Bouchons, filets, plastiques de palettes, bouteilles plastiques...

Les modules de rencontre

Le principe de la mosaïque de bouchon a beaucoup plu....surtout le marteau et les clous.

Entre deux et douze mômes sont venu bosser sur notre atelier ouvert.
Entre deux et douze mômes sont venu bosser sur notre atelier ouvert.
Entre deux et douze mômes sont venu bosser sur notre atelier ouvert.
Entre deux et douze mômes sont venu bosser sur notre atelier ouvert.
Entre deux et douze mômes sont venu bosser sur notre atelier ouvert.
Entre deux et douze mômes sont venu bosser sur notre atelier ouvert.

Entre deux et douze mômes sont venu bosser sur notre atelier ouvert.

Les modules de rencontre

Matin du deuxième jour, on termine le premier module.

Les modules de rencontre

Au milieu des croix se dresse une antenne pour transmettre de bonnes ondes.

Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.
Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.
Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.
Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.
Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.
Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.
Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.
Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.

Rajouter un peu de couleurs dans ce décor, c'était pas du luxe. Et de la couleur on en met tous les jours à la poubelle.

L'idée de départ c'était que la lumière passe à travers les plastiques des palettes et fasse comme des vitraux, mais pour ça il aurait fallu que le soleil brille...bon on va pas se plaindre, déjà il faisait bon et il n'a pas plu.L'idée de départ c'était que la lumière passe à travers les plastiques des palettes et fasse comme des vitraux, mais pour ça il aurait fallu que le soleil brille...bon on va pas se plaindre, déjà il faisait bon et il n'a pas plu.L'idée de départ c'était que la lumière passe à travers les plastiques des palettes et fasse comme des vitraux, mais pour ça il aurait fallu que le soleil brille...bon on va pas se plaindre, déjà il faisait bon et il n'a pas plu.

L'idée de départ c'était que la lumière passe à travers les plastiques des palettes et fasse comme des vitraux, mais pour ça il aurait fallu que le soleil brille...bon on va pas se plaindre, déjà il faisait bon et il n'a pas plu.

Les modules de rencontre

Troisième et dernier jour, on a construit deux modules sur les trois prévus, bienvenue square des Capucins.

Pour fêter ça, l'équipe a organisé une petite inauguration.

Goûter de vernissage.

Rédigé par Léa B-H

Publié dans #ATELIERS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article